Bourse

Sociétés

COGELEC donne le coup d'envoi à son introduction en Bourse

AOF - 29 mai 2018

(AOF) - Cogelec a annoncé le lancement de son introduction en Bourse, qui lui permettra de lever un maximum de 41,8 millions d’euros. La fourchette indicative du prix de l’offre a été fixée entre 10,40 et 13,10 euros par action, a précisé la société qui propos une offre d’interphonie sans fil par abonnement pour l’habitat collectif. Le prix de l’offre sera connu le 12 juin pour une première cotation le 18 juin. La période de souscription court du 29 mai au 12 juin 2018 inclus pour l'offre à prix ouvert et jusqu'au 13 juin 2018 pour le placement global.

Cette IPO va se faire par le biais de deux offres : 1 547 486 actions nouvelles seront émises dans le cadre d'une augmentation de capital en espèces avec suppression du droit préférentiel de souscription et 1 512 667 actions existantes seront cédées par SRC SAS.

Ces nombres peuvent être augmentés respectivement de 232 122 actions nouvelles en cas d'exercice intégral de la clause d'extension et de 266 941 actions cédées en cas d'exercice intégral de la clause d'extension et de l'option de surallocation.

Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 30,6 millions d'euros en 2017, en croissance de près de 17% et affiché une marge opérationnelle courante de 16,3%.

Roger Leclerc, Président directeur général et fondateur de Cogelec, a commenté le projet d'introduction en Bourse : "Notre projet d'introduction en Bourse sur le marché réglementé d'Euronext Paris s'inscrit dans notre volonté d'accélérer notre déploiement en France et en Europe".

La société entend conquérir de nouvelles parts de marché en interphonie GSM en France dans les logements collectifs, avec un objectif de 45 millions d'euros en 2021. Elle souhaite aussi accroître sa présence dans plusieurs pays d'Europe ciblés (Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas et Belgique), avec un objectif de 30 millions d'euros en 2021. L'activité à l'export du groupe a représenté 8% du chiffre d'affaires total en 2017. Enfin, la commercialisation de Kibolt, la nouvelle clé universelle, en France puis en Europe, devrait lui permettre de générer 15 millions d'euros en 2021.

A cet horizon, Cogelec vise au total un triplement de son chiffre d'affaires à 90 millions d'euros.