Bourse

Sociétés

Concurrence : SCHNEIDER ELECTRIC ouvre l'accès à ses pièces de rechange à des tiers

AOF - 09 novembre 2017


(AOF) - L'Autorité de la concurrence accepte et rend obligatoires les engagements pris par Schneider Electric pour répondre aux préoccupations émises par l'Autorité en mai 2016, lorsqu'elle s'était saisie du dossier de l'accès des prestataires de maintenance d'équipements de distribution électrique aux pièces de rechange nécessaires à leur activité.

"Schneider Electric refusait de vendre un certain nombre de pièces aux prestataires tiers, sans la prestation de maintenance correspondante. Les pièces concernées ne pouvaient ainsi être installées que par ses propres équipes. Schneider Electric justifiait cette politique par des considérations liées à la sécurité des biens et des personnes, à la préservation de son image de marque, à la protection de son savoir-faire, ainsi qu'au maintien en compétence de ses techniciens. En 2015, 2 495 des 6 833 pièces de rechange de Schneider Electric étaient concernées par cette restriction. L'observation des pratiques des autres équipementiers a montré par ailleurs qu'ils ne mettent pas en œuvre de politique aussi restrictive", rappelle l'Autorité de la concurrence.

Le groupe s'est donc engagé à mettre en place un dispositif de formation des prestataires tiers. La formation proposée pourrait se décliner en six modules, selon les gammes de pièces concernées et les fonctions de ces pièces dans l'architecture de distribution électrique. A l'issue de la formation, un test viendra sanctionner les acquis des techniciens concernés et une attestation, valable trois ans et renouvelable, sera délivrée à l'entreprise qui les emploie, avec mention du nom des salariés formés et du ou des modules suivis. 

Ainsi, seules les techniciens extérieurs à Schneider formés pourront effectivement accéder à ses pièces de rechange.

Schneider Electric s'engage pour une durée de cinq ans à compter de la date de notification de la décision de l'Autorité. Il adressera à l'Autorité un rapport annuel de suivi, un mois avant la date anniversaire de la décision rendant les engagements obligatoires. Celui-ci fera état des conditions générales de vente proposées par Schneider Electric pour l'achat des pièces de rechange couvertes par le périmètre des engagements.