Bourse

Marchés

Confiance mesurée avant la Fed

AOF - 20 mars 2018


(AOF) - Incertains en matinée, les principaux marchés actions européens sont repartis de l'avant dans le sillage de la bonne orientation de Wall Street. Le CAC 40 a gagné 0,57% à 5 252,43 points. L'EuroStoxx 50 a grimpé, lui, de 0,55% à 3 413,45 points. Vers 17h30, le Dow Jones progressait de 0,52% à 24 749,37 points.

Les indices actions européens ont évolué une bonne partie de la journée proches de l'équilibre. Ils n'ont pas été déstabilisés par le repli plus marqué que prévu de l'indice Zew mesurant le sentiment des investisseurs allemands. L'indice est ressorti en mars à 5,1 après 17,8 en février alors que le consensus tablait sur 13.

En réalité, les investisseurs restent focalisés sur les conclusions de la réunion de politique monétaire de la Fed. Cette dernière a débuté cet après-midi et s'achèvera demain soir. Le marché prévoit une nouvelle hausse d'un quart de point du taux de la Banque centrale, soit la sixième depuis décembre 2015. Les économistes en revanche sont plus partagés sur l'évolution de la stratégie de la Fed.

Certains estiment que l'institution maintiendra son calendrier dévoilé en décembre dernier de deux autres hausses des taux d'ici la fin de l'année tandis que d'autres escomptent désormais trois hausses des taux dans la perspective, de plus en plus concrète, d'une remontée de l'inflation aux Etats-Unis. A cet égard, les propos de Jerome Powell à l'issue de sa première réunion du comité monétaire à la tête de la Fed seront étudiés avec intérêt et vigilance.

A Paris comme dans le reste de l'Europe, la hausse de Wall Street semble témoigner de la confiance des investisseurs américains dans la capacité du remplaçant de Janet Yellen à piloter avec autant de justesse que cette dernière la politique monétaire américaine.

A la Bourse de Paris, TechnipFMC (+2,66%), Kering (+2,46%) et LVMH (+2,26%), ont été les principales locomotives du CAC 40. La société de services pétroliers a profité du rebond du pétrole. En repli hier, le cours du Brent bondit de 2,2% à 67,53 dollars vers 17h30. Kering et LVMH ont été soutenus par l'accélération des exportations de montres suisses en février (+12,9%), nouvelle preuve de la solidité de la reprise du marché du luxe.

A l'autre bout du palmarès, Publicis a abandonné 4,03%, pénalisé par la présentation d'objectifs financiers à trois ans jugés trop ambitieux.