Bourse

Sociétés

CREDIT AGRICOLE S.A doit supprimer sa clause de majoration du dividende

AOF - 20 décembre 2017


(AOF) - Crédit Agricole S.A est contrainte par la Banque centrale européenne (BCE) de supprimer de ses statuts la clause de majoration du dividende d'ici septembre 2018. Ce procédé avait été mis en place en 2011 afin de récompenser la fidélité de ses actionnaires mais les autorités bancaires européennes ont considéré que le dividende majoré constitue une "distribution préférentielle" non conforme au règlement Capital Requirements Regulation (CRR).

Crédit Agricole S.A. mettra en œuvre la demande de la BCE en proposant à l'Assemblée générale des actionnaires prévue le 16 mai 2018 la suppression de la clause statutaire de majoration du dividende. L'Assemblée générale des actionnaires sera précédée d'une assemblée spéciale réunissant les ayants droit au dividende majoré, qui sera convoquée pour le 4 avril 2018.

L'étude d'une mesure compensatoire pour les actionnaires ayants droit est en cours.