Bourse

Sociétés

DANONE lanterne rouge du CAC 40

AOF - 21 avril 2017

(AOF) - En repli de 2,45% à 62,15 euros, Danone a accusé la plus forte baisse du CAC 40, pénalisé par le ralentissement de sa croissance organique au premier trimestre 2017. Cette croissance, indicateur clef du secteur de l'agroalimentaire, s'est élevée à 0,7% après +2,6% au trimestre précédent. Elle ressort nettement inférieure à celle dégagée par deux concurrents du groupe, Nestlé (+2,3%) et Unilever (+2,9%). Le chiffre d'affaires de Danone a atteint 5,46 milliards d'euros, en hausse de 0,7% en données publiées.

Au premier trimestre 2017, la société a été pénalisée par la faiblesse persistante de sa division produits laitiers. La branche, qui représente près de la moitié de son chiffre d'affaires total et 38% de son résultat opérationnel, a vu son activité reculer de 2,3% en organique. Elle a souffert de la baisse de la consommation au Brésil, de la guerre des prix aux Etats-Unis, et surtout de l'échec de la relance d'Activia en Europe. Dans l'eau (21% des ventes totales et 19% du résultat opérationnel), le tableau est moins sombre. La branche a enregistré une croissance organique de 1,7%. Les autres divisions (Nutrition infantile, et Nutrition médicale) ont affiché des croissances de respectivement 4,1% et 8,8%.

Au final, Danone prévoit une faible croissance en 2017, inférieure à 2016 (+2,9%, hors l'américain spécialisé dans les aliments bio, WhiteWave). Ce dernier sera intégré à la croissance organique en 2017 et ajoutera, selon le groupe, entre 0,5% et 1% de croissance.

Toujours grâce à WhiteWave, le groupe a enfin relevé son objectif 2017 à une croissance à deux chiffres de son bénéfice net par action courant à taux de change constant. Il tablait auparavant sur une hausse de 5%.

Les analystes n'ont pas été convaincus par cet optimisme à l'image de Deutsche Bank, qui a confirmé sa recommandation Vendre, ou de JPMorgan et Jefferies, qui restent à Neutre sur la valeur.

Oddo a regretté une faible croissance et un épais brouillard sur l'avenir. Le bureau d'études s'inquiète de l'annonce par le management de l'arrêt de la croissance organique de WhiteWave juste après son rachat au prix fort (21 fois son Ebitda). Dès lors, l'analyste a maintenu sa recommandation Neutre.