Bourse

Sociétés

DBT s'apprécie, la perte d'exploitation a été divisée par plus de deux au premier semestre

AOF - 30 avril 2018


(AOF) - DBT (+2,79% à 2,3950 euros) est bien orienté à la Bourse de Paris après avoir divisé sa perte d'exploitation par plus de deux au premier semestre clos fin décembre. Cette dernière ressort à 617 000 euros contre 1,4 million un an plus tôt. Le fabricant de systèmes de recharge pour véhicules électriques a notamment bénéficié de l'internalisation des compétences techniques et d'un « sourcing » plus strict des composants de fabrication de ses produits. Le chiffre d'affaires semestriel de DBT a reculé pour sa part de 32% à 3,57 millions d'euros.

Pour l'ensemble de l'exercice 2017/2018, DBT confirme son objectif précédemment communiqué d'une croissance d'au moins 10% pour le chiffre d'affaires, ainsi que la poursuite de son objectif de réduction significative des pertes opérationnelles. "Nous sommes obligés d'anticiper la perte de production due à la situation très particulière du mois du mai 2018 dont les jours fériés perturberont beaucoup la production", précise le groupe.

DBT souligne aussi les "perspectives attractives" qui s'ouvrent sur le marché de la borne de recharge rapide. De grands projets structurants financés en partie par des fonds européens ont été confirmés. Ainsi, la Commission Européenne financera près de 4 000 sites représentant environ 20 000 points de charge. Une liste d'une quinzaine de projets a été annoncée fin 2017 pour des débuts programmés dès 2018 pour les 4/5 ans qui viennent. "Ceux-ci ouvrent enfin de très larges perspectives pour la vente de notre nouvelle gamme de chargeurs QC 50kW et QCNG150/350kW présentés dès l'automne 2017 et au premier trimestre 2018 dans les plus grand salons spécialisés en Europe", indique la société.