Bourse

Sociétés

DBV TECHNOLOGIES reprend de la hauteur

AOF - 27 mars 2018


(AOF) - Après avoir cédé 3,5% lors des deux dernières séances dans le sillage de l'augmentation de capital de 172,5 millions de dollars réalisée vendredi dernier, DBV Technologies rebondit de 3,9% à 37,2 euros. Le titre a donc effacé la perte liée à l'impact dilutif de la levée de fonds. Il faut dire que les signaux sont au vert pour la société développant la plate-forme technologique d'immunothérapie Viaskin. Une heure, c'est le temps, très court, qu'il a fallu vendredi dernier à DBV Technologies pour remplir le carnet d'ordre de son augmentation de capital.

Une rapidité qui témoigne de l'engouement persistant des investisseurs pour la société cotée à Paris et New York.

Lors d'un entretien accordé à l'AOF, Pierre-Henri Benhamou, le PDG de DBV, souligne que le groupe a su braver deux contraintes. En premier lieu, la réglementation française qui n'autorise pas de décote supérieure à 5%. La décote est ressortie à moins de 3%.

De plus, cette même réglementation ne permet aux actionnaires de référence que souscrire qu'en fonction de ce qu'ils détiennent déjà. "En six ans, la société a levé 525 millions d'euros et nous avons constamment été accompagnés par la BPI, l'un de nos deux actionnaires de référence avec le fonds américain Baker Brothers Investments ", rappelle le dirigeant.

Les 172,5 millions de dollars levés doivent permettre au groupe de financer le développement et la commercialisation de Viaskin Peanut, son produit le plus avancé. DBV espère obtenir le feu vert de la FDA pour une commercialisation l'an prochain d'un produit au potentiel de blockbuster. En fourchette large, le fondateur escompte un chiffre d'affaires compris entre 1,2 et 1,8 milliard de dollars par an.

La biotech ne compte pas s'arrêter là. Elle travaille également aux allergies contre le lait de vache et les oeufs.