Bourse

Sociétés

Deuxième mois de stagnation des ventes des détaillants français en avril

AOF - 07 mai 2018


(AOF) - Les détaillants français broient du noir. Pour le deuxième mois consécutif, le secteur du commerce de détail a vu son activité stagner en avril, révèle IHS-Markit. Ce dernier a publié un indice des directeurs d'achat (PMI) de 50,1 points pour le mois dernier, après 50 en mars. Lorsque cet indice est au-dessus de 50, l'activité est en croissance ; lorsqu'il est en-dessous, le secteur est en contraction. Pour Alex Gill, économiste à IHS-Markit, ce résultat est "décevant compte tenu de la hausse des dépenses de consommation enregistrée pendant la majeure partie de l’année 2017."

Les grèves, la météo mais aussi les craintes d'un recul du pouvoir d'achat des consommateurs ou d'attentats ont tendance à peser sur la demande.

L'autre enseignement de cette étude est que l'emploi a continué à pâtir de ce contexte peu porteur dans le commerce de détail. Le taux de création de postes se replie ainsi à un niveau marginal en avril, le plus faible depuis novembre. De même, les stocks des détaillants ont accusé leur plus fort repli depuis septembre 2013 du fait d'une activité achats en baisse.

"L'évolution de ces deux indicateurs témoigne d'une plus grande circonspection des détaillants français dans la gestion opérationnelle de leur activité. En effet, si les commerçants restent optimistes quant à leur volume d'activité futur, la stagnation des dépenses de consommation a entraîné un fort repli de la confiance par rapport au mois dernier", observe Alex Gill, économiste à IHS-Markit.