Bourse

Sociétés

DMS : baisse du chiffre d'affaires de 6% au troisième trimestre

AOF - 27 octobre 2017


(AOF) - Au troisième trimestre 2017, DMS Group, une société spécialisée l'imagerie médicale a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 6,6 millions d'euros, en repli de 6% par rapport à l'an dernier. A l'issue des neuf premiers mois de l'exercice 2017, DMS Group a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 19,3 millions d'euros, en léger recul de 5%.

Le chiffre d'affaires de la division DMS Imaging - qui compte pour 77% du chiffre d'affaires - est en repli de 5% sur les neuf premiers mois de l'année 2017, affecté par un effet de base important sur le segment Ostéodensitométrie. En effet, en 2016, le groupe avait enregistré une commande exceptionnelle d'ostéodensitomètres pour un pays d'Europe du Sud d'un montant de 1,9 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de DMS Biotech s'est établi à 400 000 euros à l'issue des neuf premiers mois de l'exercice, stable par rapport à 2016. L'année 2017 est consacrée à la signature d'accords de distribution à travers le monde pour les solutions de lipofilling (technique chirurgicale d'autogreffe utilisant le tissu adipeux) ainsi qu'aux processus d'enregistrements réglementaires dans les différents pays. Au cours du trimestre écoulé, le Groupe a ainsi conclu un nouvel accord en Chine qui garantit un chiffre d'affaires minimum de 5,7 millions d'euros sur 5 ans pour DMS Biotech à compter de l'enregistrement du produit au cours de l'année 2018. L'évolution positive du chiffre d'affaire liée à la signature de ces contrats de distribution devrait se concrétiser de façon progressive et significative en 2018, les délais d'enregistrements et de mise en place pouvant parfois prendre plusieurs mois.

Enfin, s'agissant de DMS Wellness, le processus d'homologation de la solution Celliss (dédiée au traitement de la cellulite, aux effets minceurs, au massage drainant ou à la récupération sportive) se poursuit jusqu'à la fin de l'année afin d'intégrer les derniers perfectionnements apportés à la solution. Les premières livraisons, et le chiffre d'affaires associé, devraient intervenir début 2018, alors que le groupe compte déjà près d'une dizaine de précommandes de systèmes.