Bourse

Sociétés

EDF dément les accusations de l'UFC-Que Choisir

AOF - 05 avril 2018


(AOF) - EDF conteste formellement les accusations portées à son encontre par l'UFC-Que Choisir concernant ses actions menées sur le marché de gros de l'électricité. Dans son étude publiée aujourd'hui, l'UFC-Que Choisir indique que le quasi-monopole d'EDF dans la production d'électricité en France se traduit par une sous-utilisation de ses centrales nucléaires contraire aux intérêts des consommateurs.

Selon l'électricien public, l'UFC-Que Choisir ne fonde ses allégations sur aucun élément tangible, s'appuyant seulement sur un raisonnement économique erroné qui ne tient pas compte de la réalité du marché de gros, marché européen interconnecté basé sur la rencontre de l'offre et de la demande.

EDF rappelle que, pour satisfaire à la demande d'électricité de ses clients, il optimise à tout moment l'utilisation de son parc de production en interaction étroite avec les marchés européens de l'électricité.

EDF agit sous la surveillance permanente du régulateur de l'énergie, la Commission de régulation de l'énergie, qui publie chaque année son rapport sur le fonctionnement des marchés de gros de l'électricité, du CO2 et du gaz naturel.

En conséquence, et eu égard à la gravité des propos tenus, EDF se réserve le droit d'intenter toute action devant les tribunaux pour tirer les conséquences de ces allégations.