Bourse

Sociétés

EDF pourrait être forcé de revoir le planning et le coût de l'EPR de Flamanville

AOF - 10 avril 2018


(AOF) - EDF annonce dans un communiqué avoir détecté "des écarts de qualité sur certaines soudures du circuit secondaire principal de l'EPR de Flamanville" et lancé des contrôles complémentaires. Conformément aux procédures industrielles, les soudures avaient été contrôlées par le groupement des entreprises en charge de la fabrication du circuit. Le groupement des entreprises les avaient déclarées conformes, au fur et à mesure de leur réalisation.

EDF a déclaré le 10 avril 2018 à l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire), un évènement significatif relatif à la détection d'écarts dans le contrôle de la réalisation de ces soudures. Une partie du circuit secondaire principal est déjà concernée par l'écart relatif à la bonne application des exigences dites "de haute qualité" qui a fait l'objet d'une déclaration auprès de l'ASN le 22 février dernier.

A l'issue de l'expertise en cours et de la démarche d'instruction qui sera retenue par l'ASN, EDF sera en mesure de préciser si le projet nécessite un ajustement de son planning et de son coût. A ce jour, le chargement du combustible est prévu à la fin du quatrième trimestre 2018 et l'objectif de coût de construction est de 10,5 milliards d'euros hors intérêts intercalaires.