Bourse

Sociétés

EDP n'est pas en contact avec ENGIE en vue d'un rachat

AOF - 09 avril 2018


(AOF) - Engie a abandonné 0,93% à 13,92 euros alors que la perspective d'un rachat à court terme du portugais Energias de Portugal (EDP) s'est rapidement éloignée. En milieu de matinée, le spécialiste des énergies renouvelables a assuré n'avoir noué aucun contact ni engagé aucune négociation au sujet d'une éventuelle consolidation, en réaction à une information de BFM Business évoquant l'intérêt d'Engie. Un peu plus tôt dans la journée, le groupe français s'était gardé de tout commentaire sur cette rumeur.

Selon BFM Business, qui cite plusieurs sources proches du groupe, Engie étudie depuis quelques semaines le rachat de l'équivalent portugais d'EDF, spécialisé dans les énergies renouvelables avec des implantations importantes aux Etats-Unis et au Brésil. La directrice générale Isabelle Kocher aurait rencontré le patron d'EDP, Antonio Mexia, a précisé le site Internet.

Le projet d'acquisition a été étudié de près par la direction financière d'Engie, assure BFM Business. Mais aucune décision ne sera prise avant la prise de fonction du nouveau président, Jean-Pierre Clamadieu, le 18 mai prochain.

BFM Business ajoute qu'EDP serait à la recherche d'un partenaire industriel pour contrer les appétits de son premier actionnaire. Il craint que le chinois Three Gorges, qui en détient 21%, ne prenne le contrôle du groupe. Le gouvernement portugais souhaiterait aussi éviter un rachat par les Chinois.

Toujours selon le site Internet, le dossier circule donc auprès de plusieurs industriels européens. L'italien Enel serait aussi intéressé par le rachat de cette entreprise valorisée à plus de 11 milliards d'euros.