Bourse

Sociétés

EGIDE : victime d'un ralentissement de l'activité au deuxième trimestre

AOF - 16 juillet 2018

(AOF) - Egide a reculé de 4,46% à 2,14 euros, le deuxième trimestre du fabricant de boîtiers hermétiques pour composants électroniques sensibles s’étant achevé sur une progression seulement symbolique de l’activité. Sur cette période, son chiffre d'affaires a augmenté de 0,2% à 8,255 millions d'euros. A changes et périmètre constants, il a augmenté de 4,7%.

Santier a contribué à hauteur 29,2% au chiffre d'affaires du premier semestre et les ventes des filiales américaines représentent désormais 53% du chiffre d'affaires total du groupe sur ce semestre, contre 48,6% au premier semestre 2017. Egide avait finalisé l'acquisition de Santier en février 2017.

Sur l'ensemble du premier semestre, le chiffre d'affaires consolidé non audité du groupe Egide est en croissance de 10,9% à 16,28 millions d'euros. À périmètre comparable et taux de change constants, il a progressé de 6,6%.

Un des points saillants de cette publication est le ralentissement de la filiale américaine, Egide USA, dont la croissance organique est passée de 17,8% au premier trimestre à seulement 1% au deuxième trimestre. Selon Greensome Finance, qui a confirmé sa recommandation d'Achat sur la valeur, les clients d'Egide USA réduisent ponctuellement leur demande de boîtiers verre-métal pour limiter leurs stocks.

Le fabricant de boîtiers hermétiques pour composants électroniques sensibles a profité de cette publication pour annoncer sa volonté d'élargir sa présence commerciale à l'international en capitalisant sur l'arrivée de Vincent Courty en tant que vice-président des ventes Monde. Sa nomination a été dévoilée en juin dernier.