Bourse

Sociétés

ERYTECH a creusé ses pertes au premier trimestre 2018

AOF - 15 mai 2018


(AOF) - Erytech Pharma a accusé au premier trimestre 2018 une perte nette de 11,7 millions d'euros, contre une perte nette de 6,5 millions un an plus tôt. La biotech explique cette augmentation de 5,2 millions par l'accroissement des des dépenses de R&D, la hausse des frais généraux et administratifs et la comptabilisation d'une perte financière liée à la vigueur de l'euro. Au 31 mars 2018, la trésorerie et équivalents de trésorerie du groupe s'élevaient à 171,8 millions, contre 185,5 millions au 31 décembre 2017.

Cette diminution de la trésorerie nette sur le trimestre traduit une consommation nette de trésorerie de 11,2 millions pour les activités opérationnelles, les investissements et les financements, et une perte financière de 2,6 millions liée aux variations de change entre le dollar et l'euro lors de la conversion en euros de la trésorerie détenue en dollars.

Cette perte comptable n'a pas de réelle incidence sur la trésorerie disponible, dans la mesure où la trésorerie détenue en dollars est conservée dans cette monnaie pour des dépenses en dollars.

"Dans le sillage du succès de notre introduction sur le Nasdaq à la fin de l'année dernière, le premier trimestre de cette année a été principalement consacré à la mise en œuvre du programme de développement de nos produits dans les tumeurs solides," explique Gil Beyen, PDG d'Erytech.