Bourse

Sociétés

ERYTECH PHARMA lance sa cotation au Nasdaq

AOF - 07 novembre 2017


(AOF) - Dans le sillage des deux biotechs françaises DBV Technologies et Cellectis, Erytech Pharma va être cotée sur le Nasdaq. La société lyonnaise spécialisée dans le traitement de cancers par la modification de globules rouges a en effet annoncé le lancement d'une augmentation de capital pour environ 125 millions de dollars correspondant à un nombre maximum de 5,32 millions d'actions à travers deux offres concomitantes.

La première rentre dans le cadre de sa cotation au Nasdaq via l'émission d'ADS chacun représentant une action ordinaire pour une fourchette de prix qui devrait varier entre 23 et 24 dollars par ADS.

La seconde offre d'Erytech consiste en un placement privé d'actions ordinaires en Europe pour un prix unitaire variant entre 19,75 et 20,5 euros par action.

La décote maximum proposée par l'opération sera de 20% par rapport à la moyenne pondérée des cours de l'action sur les trois dernières séances de bourse. La dilution sera d'environ 31% du capital social de la société sur une base non diluée.

En Bourse, le titre cède 7,47% à 22,93 euros, pénalisé par le caractère dilutif de cette offre globale.

En parallèle, Erytech Pharma a dévoilé sa position de trésorerie au 30 septembre. La biotech détenait à cette date 80,3 millions d'euros de cash contre 37,6 millions un an plus tôt. Elle a notamment bénéficié du produit de sa levée de fonds d'avril dernier pour 62,5 millions. La société pense disposer d'une trésorerie suffisante pour financer ses études cliniques en cours et assurer sa continuité d'exploitation à l'horizon 2020.

Selon une source de marché, Oddo BHF a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 70 euros sur Erytech Pharma. Le broker mettra à jour ses chiffres après la finalisation de l'augmentation de capital.

Gilbert Dupont a maintenu son opinion d'Achat et son objectif de cours de 45 euros sur le titre. Le bureau d'études estime que Les résultats dans la leucémie aiguë myéloblastique (LAM) constituent le prochain catalyseur majeur pour le titre. En cas de succès, le potentiel de hausse par rapport à son objectif de cours serait de 25%. Au contraire, en cas d'échec, le potentiel repli par rapport à l'objectif actuel serait de 20%.