Bourse

Marchés

Et de trois pour le CAC 40 !

AOF - 13 septembre 2017


(AOF) - Incertains l'essentiel de la séance, les marchés actions européens ont finalement terminé en hausse pour la troisième fois de la semaine. Le CAC 40 a gagné 0,16% à 8 217,59 points. L'Euro Stoxx 50 a progressé de 0,30% à 3 523,05 points. Wall Street en revanche marque le pas après le record atteint hier par le S&P500. Le Dow Jones gagne 0,02% à l'approche de la mi-séance. Le S&P500 baisse de 0,15%.

La journée a été calme. Les investisseurs n'ont guère réagi au rebond conforme aux attentes de la production industrielle de la zone euro en juillet (+0,1% après -0,6% en juin). Ils n'ont pas non plus montré d'inquiétude face à la hausse décevante des prix à la production aux Etats-Unis en août (+0,2% contre un consensus de +0,3%).

Côté microéconomique, les marchés, contrairement aux prévisions, n'ont pas été tirés vers le bas par le recul d'Apple, première capitalisation mondiale. A New York, la firme à la pomme cède 1,42%, pénalisée par les propos prudents d'analystes qui redoutent que les prix élevés des nouveaux iPhones (plus de 1 300 euros pour le plus cher des iPhones X) ne découragent une partie des consommateurs.

Preuve de cette crainte, le secteur européen des semi-conducteurs, dont beaucoup de groupes sont fournisseurs d'Apple, a été malmené à l'image d'AMS et Dialog Semiconductor.

A la Bourse de Paris, Vivendi (+2,78%) a signé la plus forte hausse du CAC 40, soutenu par UBS qui a relevé son opinion sur le titre de Neutre à Achat en raison de son potentiel de croissance. Schneider Electric (+1,72%) a également bénéficié du soutien d'un analyste : Oddo BHF a relevé sa recommandation de Neutre à Achat sur le groupe industriel au vu de ses encourageantes perspectives.

A l'autre bout du palmarès, Essilor a abandonné 2,33% alors que sa fusion avec Luxottica pourrait s'avérer plus longue que prévu à mettre en œuvre.