Bourse

Sociétés

EUROFINS SCIENTIFIC devient n°1 des tests alimentaires aux Etats-Unis, le titre s'apprécie

AOF - 30 avril 2018


(AOF) - Eurofins Scientific (+3,64% à 449,6 euros) se maintient aux avant-postes du marché parisien après avoir annoncé l'acquisition de Covance Food Solutions. Cette société, payée 670 millions de dollars, coiffe les activités d'analyses alimentaires du groupe LabCorp. Elle détient 12 laboratoires, dont neuf aux Etats-Unis, emploie 850 personnes et devrait réaliser, en 2018, 160 millions de dollars de chiffre d'affaires. De plus, indique Eurofins, sa rentabilité est bien supérieure aux objectifs du groupe français, ce qui fait dire aux analystes que la marge de Covance doit être supérieure à 30%.

La transaction devrait être finalisée dans le courant du troisième trimestre.

Avec Covance Food Solutions, Eurofins Scientific assure mettre la main sur un "actif de qualité". Les analystes partagent cet avis, qui soulignent que le groupe français atteint ainsi une taille critique aux Etats-Unis sur le marché des tests alimentaires dont il devient le leader.

De plus, l'opération a l'avantage d'unir deux réseaux complémentaires, ce qui suggère qu'Eurofins n'aura pas à restructurer les activités reprises. De surcroit, le groupe français et Covance devraient être en mesure de mettre en place des synergies de "cross selling" par exemple. Eurofins assure que l'opération sera immédiatement relutive, tant en termes de marge que de bénéfice par action.

Avec de tels avantages, les investisseurs ne s'émeuvent guère du prix payé, basé sur des multiples plutôt élevés. Les analystes, eux, le soulignent sans en faire un argument en défaveur du dossier. Comme pour devancer les critiques sur ce point, Eurofins Scientific a assuré dans son communiqué que "au-delà de cette opportunité spécifique, Eurofins a l'intention de rester discipliné dans ses investissements et conservateur dans la gestion de son bilan et de son endettement".

Ces déclarations n'ont pas modifié la perception que Jefferies a du dossier Eurofins. S'il salue l'acquisition de Covance Food, l'analyste souligne une nouvelle fois que le groupe a atteint sa pleine capacité d'endettement. Oddo BHF, pour sa part, estime que le prix peut "être nuancé si l'on considère de possibles synergies". D'autre part, il met en avant la qualité de l'actif et assure qu'Eurofins va battre ses guidances de résultats.