Bourse

Sociétés

EUROPACORP : la spéculation autour d'un rachat par NETFLIX repart de plus belle

AOF - 03 avril 2018


(AOF) - Deux mois jour pour jour après un précédent rally qui lui avait permis de doubler sa capitalisation en une semaine, EuropaCorp a bondi de nouveau de 24,35% à 2,40 euros. Comme la fois précédente, le titre de la société de Luc Besson est soutenu par un regain de spéculation autour de son éventuel rachat par Netflix. Selon Les Echos, c'est bien le site américain de streaming qui serait le mieux placé pour l'emporter - fin janvier, Variety avait aussi évoqué le groupe Lionsgate - et un deal pourrait être ficelé d'ici l'été.

Contacté par AOF, un porte-parole d'EuropaCorp a indiqué que la société "ne confirme pas ces rumeurs de presse". La société de production de films répète également ce qu'elle a déjà indiqué plusieurs fois depuis le début de l'année, à savoir que "des discussions ont lieu avec plusieurs partenaires potentiels industriels et/ou financiers. Ces discussions se passent dans la sérénité et la confiance". De plus, EuropaCorp réaffirme qu'elle "n'est entrée en exclusivité avec aucun des partenaires potentiels en question."

Le groupe de production cinématographique indique enfin "que le studio communiquera le jour où il y aura une information certaine et pas seulement des spéculations non fondées sur des faits."

EuropaCorp s'est mis en quête de partenaires financiers ou industriels après une année 2017 qui l'a vu creuser ses pertes suite à l'échec commercial de son film Valérian et les 1000 planètes. D'un strict point de vue financier, une éventuelle entrée de Netflix au capital d'EuropaCorp amènerait donc de l'argent frais au groupe français. 

D'un point de vue industriel, une alliance avec le site de streaming permettrait éventuellement à EuropaCorp de se désengager de son activité de distributeur de films. Il se consacrerait à la réalisation des longs-métrages diffusés sur le site de streaming et bénéficierait de sa force commerciale et de son audience. Désireux de se recentrer sur son coeur de métier, EuropaCorp s'est déjà lancé dans un programme de cession d'actifs. Elle a notamment concerné son activité de production télévisuelle en français dont Mediawan a acquis 80% du capital.