Bourse

Sociétés

EUROPCAR pénalisée par une marge d'Ebitda très décevante au troisième trimestre

AOF - 09 novembre 2017

(AOF) - Europcar a été très fortement sanctionné, perdant 9,99% à 10,95 euros après une publication trimestrielle inférieure aux attentes. Le principal reproche que font les investisseurs au loueur de voitures est une marge d'Ebitda bien plus faible que prévu. En effet, la marge de Corporate Ebitda a diminué, passant de 22,5% au troisième trimestre 2016 à 20,3% ce trimestre pour un Corporate Ebitda de 164 millions d'euros. Elle était attendue à 22,2% pour un Corporate Ebitda de 184 millions d'euros par Oddo BHF.

Outre l'intégration de Buchbinder dont l'acquisition a été annoncée en mai dernier et qui a eu un effet dilutif attendu sur les marges, le groupe a été pénalisé par une concurrence accrue en raison de promotions pratiquées par certains de ses concurrents comme Avis. A cela s'ajoute, le ralentissement économique au Royaume-Uni. Toujours outre-Manche, le numéro un européen de la location de véhicules subit les répercussions de l'enquête sur les frais de réparation.

Le chiffre d'affaires d'Europcar a lui fortement augmenté. Il a affiché une hausse de 12,27% en données publiées et de 13,5% à taux de change constants à 794 millions d'euros grâce notamment à l'intégration pour un mois de Buchbinder. Retraité de cet évènement, les ventes ressortent conformes aux prévisions d'Oddo BHF de 774 millions d'euros contre 779 millions d'euros publiés par Europcar.

Enfin, le management a confirmé ses objectifs annuels. Il table sur une croissance organique de 3%, une amélioration de la marge de Corporate Ebitda ajusté au dessus de 11,8% et un ratio de distribution de dividende supérieur à 30%. Des prévisions qu'Oddo BHF juge atteignables. Le courtier préfère toutefois retenir une marge de Corporate Ebitda stable à 11,8%.

Malgré cette publication en deçà des attentes, Oddo BHF maintient sa recommandation Achat avec un objectif de cours de 15 euros. Si la marge de Corporate Ebitda est ressortie inférieure aux attentes, elle ne devrait toutefois pas engendrer de révision significative de ses estimations.