Bourse

Sociétés

FACEBOOK de nouveau mis en cause dans le partage de données sans autorisation

AOF - 04 juin 2018


(AOF) - Facebook est attendu en repli à Wall Street à la suite d’une information du New York Time selon laquelle l’accord qu’il aurait passé avec plus de 60 fabricants de matériel, dont Amazon, Apple, BlackBerry, Microsoft et Samsung, leur aurait permis d’accéder aux données des amis de ses utilisateurs, sans l’autorisation de ceux-ci. Or ce partage serait intervenu alors que le réseau social avait déclaré que de telles informations ne seraient plus disponibles à de tierces parties.

La plupart de ces partenariats seraient encore actifs, même si le groupe fondé par Mark Zuckerberg a commencé à y mettre un terme en avril après l'affaire Cambridge Analytica.

" Contrairement aux affirmations du New York Times, les informations des amis, comme les photos, étaient seulement accessibles sur ces appareils quand ces personnes avaient pris la décision de partager leurs informations avec ces amis " a répliqué Facebook.