Bourse

Sociétés

FNAC DARTY : les investisseurs saluent le rapprochement avec CECONOMY

AOF - 16 mai 2018

(AOF) - Fnac Darty (+6,25% à 94,35 euros) et Ceconomy (+1,1% à 9,008 euros) ont été tous les deux bien orientés après avoir annoncé la création prochaine d'une coentreprise entre le groupe français et la filiale MediaMarktSaturn de l'allemand. Les deux distributeurs spécialisés font ainsi passer leur alliance capitalistique - Ceconomy est depuis l'été dernier le premier actionnaire de Fnac Darty avec environ 24% du capital - à un stade supérieur, plus opérationnel. Ainsi, les deux groupes, l'un français l'autre allemand, vont mettre en place des structures opérationnelles dans quatre domaines.

D'abord, ils vont mettre leurs forces en commun au niveau des relations avec leurs fournisseurs clés. Tous deux très exposés aux marchés de l'électronique, Fnac Darty et MediaMarktSaturn apportent dans la distribution spécialisée ce qui se fait déjà dans la distribution généraliste en termes de mutualisation des achats. Ces dernières semaines ont vu Carrefour et Super U s'allier tandis que Casino s'est rapproché d'Auchan. Invest Securities note que cette alliance Fnac-Darty/MediaMarktSaturn crée "un précédent sur le marché européen de la distribution d'électronique de loisirs dont la structuration reste à faire".

Par la suite, Fnac Darty et MediaMarktSaturn (Ceconomy) envisagent la création d'une organisation commune pour les achats et accords de licences pour les marques distributeur.

Troisièmement, l'alliance aura un volet "innovation : Fnac Darty participera au programme d'innovation de MediaMarktSaturn, en particulier à l'accélérateur Retailtech Hub. Enfin, les deux groupes veulent travailler au co-développement d'outils visant à améliorer la connaissance clients.

Ce qui ressort de cette annonce sur le plan financier est que les premières synergies liées à cet accord ne seront visibles qu'en 2019, avec un objectif de plein effet pour 2020. Sur l'année prochaine, Kepler Cheuvreux estime que le rapprochement, dans les achats notamment, pourrait avoir un effet relutif de 12% sur les bénéfices de Fnac Darty. L'analyste souligne que les deux partenaires ont précisé que l'alliance reste ouverte à d'autres acteurs, ce qui ne ferait qu'accroitre son effet positif.

Tous les regards sont désormais tournés vers Carrefour, déjà partenaire de Fnac Darty dans le cadre d'un autre accord, qui pourrait rejoindre le duo franco-allemand.