Bourse

Sociétés

FONCIERE DES MURS est assurée de lever 300 millions d'euros par augmentation de capital

AOF - 25 mai 2018


(AOF) - Foncière des Murs annonce aujourd’hui le lancement d’une augmentation de capital d’un montant brut, prime d’émission incluse, d’environ 300 millions d’euros par émission d’un nombre maximal de 11 805 788 actions nouvelles à souscrire sur exercice de bons de souscription d’actions (BSA). Chaque actionnaire de Foncière des Murs se verra attribuer gratuitement le 28 mai 2018 un BSA par action enregistrée comptablement sur son compte-titres à l'issue de la séance de bourse du 25 mai 2018.

9 BSA permettront de souscrire à 1 action nouvelle au prix de 25,35 euros par action correspondant à l'ANR (actif net réévalué) EPRA NNNAV de Foncière des Murs au 31 décembre 2017 (soit une valeur nominale de 4 euros et une prime d'émission de 21,35 euros par action).

Le prix de souscription fait apparaître une décote de 5,06% par rapport au cours de clôture du 23 mai 2018 de 26,70 euros de l'action et de 4,57% par rapport au cours théorique ex-BSA.

Foncière des Régions, Crédit Agricole Assurances, Cardif Assurance Vie, Generali Vie, ACM Vie, Sogecap et La Caisse des Dépôts et Consignations détenant collectivement 96% du capital de Foncière des Murs se sont irrévocablement engagés à exercer la totalité des BSA attachés à leurs actions.

Par ailleurs, Foncière des Régions s'est engagée à acquérir, au terme de la période de négociation des BSA et au prix de 0,01 euro par BSA, la totalité des BSA qui n'auraient pas été exercés par leurs titulaires initiaux ou leurs cessionnaires à l'issue de la période d'exercice, à exercer l'intégralité des BSA Rachetés et à souscrire les actions nouvelles auxquelles ils donnent droit.

Compte tenu de ces engagements, Foncière des Murs est assurée de réaliser l'augmentation de capital envisagée en totalité.

Le produit net de l'augmentation de capital permettra à Foncière des Murs de financer en partie l'acquisition pour un montant de 858 millions de livres sterling (soit 976 millions d'euros) d'un portefeuille de quatorze hôtels de 4 ou 5 étoiles, totalisant 2 638 chambres et bénéficiant de localisations prime au cœur des métropoles britanniques.