Bourse

Sociétés

GECI INTERNATIONAL publie des résultats semestriels dégradés

AOF - 27 décembre 2017


(AOF) - GECI International a creusé sa perte nette part du groupe à plus de 2 millions d’euros au premier semestre clos fin septembre (contre -0,57 million un an plus tôt). Elle intègre de nombreux éléments exceptionnels, notamment une provision pour risques et charges liée aux contrôles fiscaux des sociétés Eolen, une provision pour dépréciation du goodwill de la société ETUD Integral acquise fin juin 2016, une provision sur les comptes de la filiale brésilienne, des dépréciations de la relation clientèle et un réajustement des impôts différés.

GECI a également vu son bénéfice opérationnel courant passer dans le rouge au premier semestre, à -0,96 million d'euros. Cette évolution s'explique principalement par l'intensification des investissements commerciaux pour soutenir le redéploiement des filiales, la diminution du Crédit Impôt Recherche (CIR), et des coûts de restructuration dont les économies se feront sentir à compter du prochain exercice.

Enfin, le chiffre d'affaires semestriel du groupe à fin septembre, de 12,49 millions d'euros, est en croissance de 9%, stable par rapport à une base pro forma. L'activité de GECI se répartit entre ses différents marchés de la manière suivante : 28 % en ingénierie, 55 % en informatique et télécoms et 17 % en finance.

Les comptes semestriels consolidés au 30 septembre 2017 du groupe GECI International tiennent compte de 6 mois d'activité de la société ETUD Integral, acquise fin juin 2016 - contre 3 mois au 30 septembre 2016. L'impact de cette intégration sur les comptes consolidés est marginal.