Bourse

Sociétés

GL EVENTS a terminé en trombe le premier semestre, les investisseurs apprécient

AOF - 19 juillet 2018


(AOF) - GL Events a gagné 6,67% à 24 euros après avoir enregistré une très forte accélération de sa croissance au deuxième trimestre. Le groupe d'événementiel a vu son chiffre d'affaires bondir de 21,7% sur cette période pour atteindre 259 millions d'euros, alors qu'il n'avait progressé que de 1% sur les trois premiers mois de l'année. Sur l'ensemble du semestre, GL Events affiche ainsi des revenus de 544,9 millions d'euros, en croissance de 9,9%. Comme souvent, l'une des clés de cette performance est la division GL Events Live, sous laquelle le groupe opère lors des fameux "Jumbo Events".

Ce terme recouvre des événements comme les Jeux Olympiques, le Mondial de football, les Grands Prix de F1... Les années paires sont traditionnellement les plus porteuses pour GL Events dans ce domaine car plus fournies en événements de ce type. Le cru 2018 n'a pas fait exception avec une concentration de ces "Jumbo Events" au premier semestre : Jeux du Commonwealth en Australie, Coupe du Monde en Russie, Grand Prix de Formule 1 du Castellet, finales FEI de jumping et de dressage, Salon de l'agriculture... La contribution de ces grands projets s'élève à 45 millions d'euros sur la période, indique LCM.

Au premier trimestre, GL Events Live affichait une croissance de 5,1% et termine le semestre à +23,6%, signe qu'elle a terminé en trombe cette première moitié d'exercice. A 283,9 millions d'euros de chiffre d'affaires, GL Events Live représente toujours environ la moitié (52%) des revenus du groupe.

GL Events arrive à réduire la biennalité de sa division Exhibitions

Si la montée en puissance est moins significative pour la division Exhibitions, sous laquelle GL Events gère des salons, elle est tout de même encourageante. Le chiffre d'affaires de la branche a limité son recul à 2,2% sur l'ensemble du semestre après avoir chuté de 11,6% sur le premier trimestre. Ces derniers mois, GL Events a investi fortement sur cette activité, notamment en lançant l'événement Global Industrie, dont la première édition s'est tenue fin mars à Paris.

"Le développement des salons historiques et surtout le succès du salon Global Industrie ont permis de réduire sensiblement l'effet biennalité généralement observé en l'absence de SIRHA", apprécie LCM dans une note ce matin. Ce dernier ajoute d'ailleurs que l'absence de ce salon SIRHA, l'un des plus profitables pour GL Events, ne devrait pas l'empêcher de maintenir un très bon niveau de marge cette année.

La société n'est pas prononcée sur ce point mais a réitéré son objectif d'un chiffre d'affaires supérieur au milliard d'euros pour l'année 2018.