Bourse

Sociétés

GL EVENTS en hausse, les bons résultats font oublier le dérapage de la dette

AOF - 22 mars 2018


(AOF) - Emporté par la baisse du marché, GL Events a cédé 1,39% à 24,75 euros malgré des résultats annuels salués par les analystes comme étant de bonne facture. Sur la base d'un chiffre d'affaires stable déjà dévoilé, GL Events a enregistré une hausse de 10,1% de son bénéfice net part du groupe à 35,1 millions d'euros. Son résultat opérationnel courant a augmenté pour sa part de 7,2% pour atteindre 85 millions d'euros, soit 8,9% du chiffre d'affaires. Cette marge opérationnelle courante a progressé de 0,6 point.

Outre le fait que cette amélioration de la rentabilité de GL Events se fait à chiffre d'affaires constant, elle est d'autant plus appréciable qu'elle est réalisée sur une année censée être plus difficile pour le groupe. En effet, ce dernier est soumis, au niveau de sa principale division Live, à une forte saisonnalité liée à l'organisation de "jumbo events". Sous ce vocable se cachent des événements comme des Jeux olympiques ou une Coupe du monde de football, pendant lesquels GL Events apporte diverses prestations. Or l'année 2017 a été un exercice sans "jumbo events".

La conclusion de ces observations est donc que GL Events est parvenu non seulement à positionner Live sur des événements un peu moins saisonniers mais, plus encore, à compenser le manque à gagner par ses autres divisions. Ainsi, la marge opérationnelle courante de la division Exhibitions de GL Events s'est améliorée de 2,9 points en 2017 grâce aux succès des salons opérés par le groupe : le SIRHA, la Biennale du Livre de Rio de Janeiro, le salon Industrie à Lyon, le CFIA et Première Vision.

Encore plus intéressant, le pôle Venues, qui héberge les activités de GL Events comme opérateur de parc des expositions notamment, a vu sa marge passer de 10,7 à 12,4% entre 2016 et 2017. Le groupe récolte donc les premiers fruits de ses lourds investissements des dernières années, notamment dans le Parc expo de Sao Paulo au Brésil. Il bénéficie également de la stratégie de cession d'actifs non rentables réalisée sur les exercices passés.

Face à ces performances opérationnelles solides, les investisseurs ne tiennent pas rigueur à GL Events d'avoir fait "déraper" sa dette l'année dernière, selon le terme de LCM. Elle ressort en hausse à 444,8 millions d'euros, alors que l'année 2017 devait être initialement une année de modération sur le front des investissements. Le consensus était à 403 millions. Soucieux de préserver malgré tout la solidité de son bilan, GL Events proposera de verser son dividende 2017 en numéraire ou en actions. Les principaux actionnaires ont déjà précisé qu'ils opteraient pour ce dernier mode de paiement.