Bourse

Sociétés

GUERBET : bonne nouvelle pour Dotarem

AOF - 07 décembre 2017

(AOF) - Guerbet a progressé de 2,02% à 76,18 euros après une bonne nouvelle. Le Ministère de la Santé japonais (le MHLW) a décidé de contraindre l'utilisation des produits de contraste à base de gadolinium linéaires non spécifiques aux cas pour lesquels il n'existe aucune alternative, compte tenu de « l'accumulation plus élevée de gadolinium dans le cerveau constatée avec ces produits linéaires » (provoquant potentiellement des cas de fibrose systémique néphrogénique (FNS)).

Sur le marché, il existe aujourd'hui principalement deux types de produits de contraste à base de gadolinium : les produits dits "linéaires" et ceux dits "macrocycliques". Même si ces produits présentent de nombreuses similitudes, y compris dans leurs indications/utilisations, la différence réside dans leur structure chimique (stabilité cinétique).

Les produits de contraste à base de gadolinium "linéaires" sont soupçonnés d'être moins stables, et donc plus susceptibles que les produits macrocycliques de provoquer un dépôt de gadolinium dans les tissus (mauvaise évacuation du principe actif). Depuis les premières études de pharmacovigilance menées et les premiers rapports publiés en Europe (années 2007/2010), la plupart des professionnels et des agences sanitaires des pays développés émettent la possibilité de risques d'effets secondaires graves.

Or, Dotarem, le produit de contraste à base de gadolinium de Guerbet, est un produit macrocyclique (distribué sous la marque Magnescope au Japon, pays qui représente environ 10% du chiffre d'affaires consolidé).

Guerbet confronté à la concurrence de GE sur Dotarem


Dans une note publiée ce matin, Oddo BHF souligne donc que cette annonce japonaise est positive pour Dotarem (environ 220 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016) qui fait figure de "best in class" parmi les produits de contraste à base de gadolinium.

Selon le broker, ce produit (vieux de plus de 20 ans / profil de sécurité confirmé) devrait donc continuer à gagner des parts de marché au Japon, aux Etats-Unis et un peu partout sur la planète, car la plupart des agences devraient suivre ce principe de précaution.

Reste que Dotarem subit depuis quelques mois en Europe (et sans doute aux Etats-Unis d'ici 12 à 18 mois) la concurrence d'un générique fabriqué par GE. En conséquence, l’intermédiaire a confirmé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 88 euros sur Guerbet.

Plus optimiste, LCM a maintenu sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 97,5 euros sur le groupe français.