Bourse

Sociétés

ILIAD : spéculations sur un retrait de la cote

AOF - 07 septembre 2018

(AOF) - Iliad a progressé de 2,34% à 107,30 euros, soutenu par la spéculation concernant un retrait de la cote. Un scénario évoqué par Oddo BHF après la décision du fondateur du groupe, Xavier Niel, de transférer la quasi totalité de ses actions Iliad dans une holding qu'il contrôle : Holdco. La holding a nanti 14,8 millions d'actions sur les 30,8 millions (soit 50,2% du capital du groupe) qu'elle détient. Ce nantissement devrait permettre à Xavier Niel d'emprunter entre 1 et 3 milliards d'euros. Une somme qu'il pourrait utiliser pour conduire un LBO en vue de racheter la part des minoritaires.

Le broker justifie l'idée d'un retrait de la cote : Xavier Niel a déjà procédé à un renforcement de sa position dans Illiad lorsque le titre est passé sous les 140 euros. L'action avait alors été pénalisée par son projet d'offre sur T-mobile US.

L'emprunt de 1 à 3 milliards d'euros pourrait alors servir à acheter l'ensemble des titres qu'il ne détient pas encore et retirer Iliad de la cote. Xavier Niel a, lors d'une conférence téléphonique, considéré qu'Illiad allait générer un free cash flow important à horizon deux ans du fait des investissements présents.

Au cours actuel, le flottant Iliad représente 2,7 milliards d'euros. Il s'agit donc là d'une option qui ne peut être écartée, estime le broker. Interrogé par AOF, Illiad souhaite ne pas commenter les rumeurs du marché.

L'analyste émet cependant d'autres scénarios alternatifs. Après avoir écarté l'option d'un refinancement d'anciens crédits, Oddo BHF envisage une opération d'envergure dans les télécoms.

Autre scénario plausible : un investissement dans les médias. Xavier Niel, qui a déjà investi dans plusieurs magazines et quotidiens, pourrait augmenter son exposition aux contenus notamment dans les droits sportifs.