Bourse

Sociétés

INTERTEK a connu une fin de semestre difficile

AOF - 07 août 2018


(AOF) - Intertek (-7,09% à 5 456 pence) occupe la dernière place de l'indice britannique FTSE 100 après avoir publié ses résultats semestriels. Son concurrent français Bureau Veritas subit le contrecoup : il perd 0,32% à la Bourse de Paris. Sur les six premiers mois de son exercice, Intertek a vu son bénéfice imposable progresser de 7,5% à changes constants pour atteindre 213,6 millions de livres sterling. Son résultat opérationnel a augmenté de son côté de 6,4%, à 225,8 millions, représentant 16,8% du chiffre d'affaires.

Ce dernier est ressorti à 1,34 milliard de livres sterling, en croissance de 3,9% à changes constants. En organique, la croissance d'Intertek s'est affichée à 3,4% sur le premier semestre. Et c'est probablement là que le bât blesse pour les investisseurs. En effet, le groupe de certification britannique avait fait état, dans son point d'activité à fin avril, d'une croissance organique de 4%. A l'époque, elle avait réjoui les investisseurs et les analystes. 

Il apparait donc que l'activité d'Intertek a sensiblement ralenti sur les mois de mai et juin. La dégradation est particulièrement forte dans sa division Ressources : sur six mois, son activité a reculé de 0,7% en organique alors qu'elle avait tout juste renoué avec la croissance (+0,3%) à fin avril. Sa marge dans cette division a reculé de 40 points de base à changes constants.

Le groupe britannique a maintenu ses prévisions annuelles d'une "bonne" croissance organique et d'une amélioration "modérée" de la marge.