Bourse

Sociétés

IPSOS dévoile un chiffre d’affaires en baisse de 5,9% au premier trimestre

AOF - 27 avril 2018


(AOF) - Ipsos a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de 5,9% au premier trimestre, à 367 millions d’euros. En l'absence d'effet de périmètre, ce sont les effets de change qui conduisent à cette évolution. La forte baisse de beaucoup de monnaies telles que le dollar (-15,5%), le yen (-10%), mais aussi celles de beaucoup d'économies émergentes y compris le réal brésilien (-19,3%) ou le yuan chinois (-6,6%) par comparaison avec l'euro réduit le chiffre d'affaires d'Ipsos de 8%. À l'inverse, la croissance organique a un effet positif de 2% et le passage à IFRS 15 a un impact de +0,4%.

Ipsos souligne que la progression de la croissance organique est meilleure que durant les trois premiers mois de 2017 (+1%). Elle est moins forte que durant la deuxième partie de 2017 qui avait enregistré des taux de croissance organique supérieurs à 4%, en partie en raison du comblement de l'écart constaté à mi-année 2017 entre un chiffre d'affaires stable et une valeur de contrats vendus en progression.

Dans une certaine mesure, le même phénomène pourrait se produire en 2018. À fin mars, la croissance du chiffre d'affaires (+2%) est inférieure de 100 points de base à la progression des ventes.

Concernant ses perspectives annuelles, Ipsos vise une croissance de 2 à 3%. Sa marge opérationnelle, de son côté, connaîtra en 2018, là aussi comme en 2017 une progression "modeste" avant de croître plus vite dès 2019/2020.

Enfin, Ipsos travaille à l'élaboration et à l'implémentation du projet "Total Understanding", elles poursuivent bien sûr tout ce qui permettra à Ipsos d'enregistrer en 2018 des performances convenables. En même temps, Ipsos travaille sur le redémarrage d'un programme d'acquisitions ciblées là où, acquérir des compétences, des technologies, des savoir-faire transformants et pertinents apparaît plus rapide et plus sûr que de les développer de façon organique.