Bourse

Sociétés

KALRAY : son introduction en Bourse est sur les rails

AOF - 25 mai 2018

(AOF) - La place de Paris s’apprête à accueillir un spécialiste des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, Kalray. Le montant brut de l’offre s’élève à 35,7 millions d’euros sur la base du milieu de la fourchette indicative de prix, fixée entre 17,66 et 23,88 euros, mais il pourrait être porté à 47,2 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension et de l’option de surallocation. Le montant intègre 12,4 millions de compensation de créances liée au remboursement anticipé de l'emprunt obligataire convertible émis en avril 2018.

Ouverte aujourd'hui, la période de souscription de l'offre au public sera clôturée le 6 juin, pour un début des cotations sur Euronext Growth le 12 juin.

60% des montants levés seront dédiés au financement de la feuille de route Produits de la société avec, en particulier, le développement et la mise sur le marché des prochaines générations de processeurs intelligents Kalray. Le solde sera consacré au déploiement commercial à grande échelle, couvrant à la fois l'accroissement de l'équipe commerciale et les besoins en fonds de roulement liés à la montée en puissance du chiffre d'affaires.

Face aux géants du secteur des semi-conducteurs, Kalray croit en ses chances en raison de la rupture technologique que constituent les systèmes intelligents, qui sont capables d'analyser rapidement leur environnement et de prendre des décisions. Lors d'une présentation à la presse, le Président du Directoire, Eric Baissus, a rappelé qu'historiquement les ruptures dans le monde informatique nécessitaient des puces différentes car les problématiques étaient différentes.

Kalray cible deux principaux marchés, celui des datacenters intelligents et de la voiture autonome


Parmi les atouts de l'architecture des processeurs de Kalray pour répondre à la problématique des systèmes intelligents figurent notamment leur puissance de calcul, leur capacité à traiter des données en temps réel et d'exécuter des dizaines de tâches critiques en parallèle.

La société se fixe un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 100 millions d'euros en 2022 contre moins d'1 million d'euros en 2017 !

90% de ses ventes d'ici quatre ans devraient être réalisées dans le domaine des data centers intelligents, qui aborde une phase de rupture technologique avec passage des disques durs traditionnels aux SSD, à base de mémoire flash, bien plus rapides que les précédents. Les ventes en volumes des cartes de Kalray, comprenant ses puces et ses logiciels, débuteraient au premier semestre 2019. Les véhicules autonomes devraient, eux, représenter 10 millions d'euros de revenus en 2022.

Le concepteur de processeurs vise enfin un résultat d'exploitation retraité, c'est-à-dire en incluant le crédit d'impôt recherche, à l'équilibre dès 2020 sans communiquer d'objectif de ventes à cet horizon.