Bourse

Sociétés

KAUFMAN & BROAD : un broker joue les trouble-fêtes après les résultats

AOF - 12 avril 2018


(AOF) - Kaufman & Broad (-1,91% à 43,16euros) a été pénalisé par la dégradation de la recommandation de Kepler Cheuvreux d’Achat à Conserver. L’objectif a, lui, été confirmé à 42 euros, au lendemain de la publication de résultats du premier trimestre qui n’ont pas réservé de surprises au bureau d’études. Ce dernier juge que l’action du promoteur immobilier est désormais correctement valorisée après sa récente forte performance. Le titre Kaufman & Broad a progressé de 11% sur les six derniers mois alors que celui de son concurrent Nexity est resté stable.

Sa valorisation est désormais très proche de celle de son concurrent, se traitant sur la base d'un ratio valeur d'entreprise sur Ebitda de 8,6 contre 8,9 pour Nexity.

Sur les trois premiers mois de 2018, Kaufman & Broad a enregistré un résultat net part du groupe de 13,7 millions d'euros, en progression de 85,1%, et un Ebit ajusté de 30,6 millions d'euros, en progression de 47,9%. Ce dernier a représenté 9,3% des revenus contre 7,2% en 2017. Le chiffre d'affaires du promoteur immobilier a, lui, progressé de 14% à 328 millions d'euros, dont 285,1 millions d'euros (+15,4%) pour le pôle Logements.

Sur le plan commercial, les réservations de logements en valeur se sont établies à 345,3 millions d'euros, en augmentation de 2,6%. En volume, les réservations de logements se sont élevées à 1 824 logements, soit une hausse de 1,3%. Au 28 février 2018, le backlog Logement ressortait 1,68 milliard d'euros, soit 13,4 mois d'activité.

Le pôle Tertiaire a, lui, enregistré des réservations nettes de 63,5 millions d'euros correspondant à un entrepôt logistique pour le compte d'un investisseur européen.

Louis Capital Markets souligne que si l'exercice démarre sur de bonnes bases, le management de Kaufman & Broad reste toujours prudent sur ses perspectives.

Kaufman & Broad a confirmé ses objectifs 2018 annoncés en janvier dernier. Ainsi, la croissance de son chiffre d'affaires devrait être de l'ordre de 8 à 10%. Son taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19% et son Ebit ajusté s'établir entre 8,5 et 9%.