Bourse

Sociétés

KEOPSYS QUANTEL se replie, des retards pénalisent l'activité au premier trimestre

AOF - 04 mai 2018


(AOF) - Keopsys Quantel est en retard et les investisseurs ne lui pardonne pas : l’action du spécialiste de la technologie laser à usages scientifiques, industriels et médical perd 3,48% à 11,66 euros. La société, qui prendra prochainement le nom de Lumibird, a de ce fait enregistré un recul "ponctuel" de 4,9% (-2,8% à taux de change constant) de son chiffre d'affaires consolidé au premier trimestre, à 17,9 millions d'euros.

Les retards de Keopsys Quantel ont été enregistrés à plusieurs niveaux : en matière d'approvisionnement, notamment sur le marché des composants électroniques, et en matière de production, notamment liés aux travaux en cours pour accroître les capacités.

Le groupe précise qu'une grande partie du retard constatée au niveau de sa division Industrielle et scientifique a déjà été compensée en avril. Quant à la Défense, des mesures ont été prises pour revenir dans les plannings de livraison qui seront rattrapés au cours du deuxième trimestre. S'agissant des capteurs Lidar, les nouvelles lignes de fabrication ont été mises en place fin mars afin d'accroître significativement les capacités de production dans ce segment d'activité. 

"Le groupe avait déjà annoncé que l'essentiel de la croissance se ferait au second semestre", explique Invest Securities. Ce premier ne constitue donc pas réellement une surprise, selon lui, alors que la fusion de Keopsys et Quantel ne date que d'octobre 2017.

"Dans un contexte de dynamique commerciale soutenue, avec un carnet de commandes en progression, ces retards ne remettent pas en cause l'objectif de croissance 2018", a tenté de rassurer le groupe, qui vise un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros cette année contre 85 millions d'euros en 2017.