Bourse

Marchés

La banque centrale brésilienne n'arrive pas à stopper l'hémorragie sur le real

AOF - 17 mai 2018


(AOF) - Si la banque centrale brésilienne (Copom) voulait stopper la chute de sa devise en stoppant, au moins provisoirement, son programme d'assouplissement, c'est raté ! Le real brésilien perd 0,25% à 0,27136 dollar et 0,09% à 0,23012 euro, au plus bas depuis février-mars 2016. La devise brésilienne apparait, parmi les devises émergentes, comme l'une des principales victimes de l'environnement actuel marqué par les perspectives de normalisation monétaire en Europe et aux Etats-Unis. Hier soir, la Copom a donc voté le maintien de son taux directeur, le Selic, à 6,5%.

Le consensus tablait sur une baisse de 25 points de base. "Cela interrompt une séquence de 12 baisses consécutives, commente Nomura, entamée en octobre 2016 avec un Selic à 14,25%".

La Copom a indiqué que des chocs pouvaient survenir, qui réduiraient les chances que l'inflation reste sous son objectif.