Bourse

Marchés

La chute de la livre turque tourne à la crise

AOF - 10 août 2018


(AOF) - La baisse de la livre turque s’est nettement accélérée aujourd’hui : elle chute de 7,15% à 0,16733 dollar après avoir touché un peu plus tôt un plus bas historique à 0,15964 dollar. Cette dégradation de la situation intervient alors que le président Recep Tayyip Erdoğan doit s'exprimer aujourd'hui à propos d’un "nouveau modèle économique". MUFG Bank explique le décrochage d’aujourd’hui par la crainte de la mise en place d’une certaine forme de restriction des mouvements de capitaux.

La devise turque n'a cessé de s'affaiblir ces dernières semaines. Déjà fragilisée par un important déficit des comptes courants et une inflation élevée, elle a encore reculé à la suite de la mise en place du nouveau gouvernement. Le ministre des Finances Mehmet Simsek, proche des milieux économiques, a ainsi été remplacé par le gendre du président.

Plus récemment, la livre turque a souffert de la détérioration des relations avec les Etats-Unis. Le président américain exige la libération d'un pasteur américain accusé de terrorisme par Ankara. Les dernières discussions entre les deux pays ont tourné court.

"L'absence de réponse de la Turquie aux dernières turbulence n'a fait qu'aggraver la situation", souligne MUFG Bank. Le 24 juillet, les cambistes n'avaient ainsi pas goûté la décision de la Banque centrale turque de maintenir inchangé son principal taux directeur.

Paul Greer, gérant de portefeuille Dette émergente et Fixed Income chez Fidelity International, expliquait alors qu'une hausse de 100 points de base du taux directeur était un absolu minimum afin d'apaiser les craintes persistantes des investisseurs à propos des perspectives du pays. Il qualifiait cette décision d'"erreur politique majeure".

La dégradation de la situation pour la devise turque exigera donc des mesures encore plus sévères.