Bourse

Marchés

La détente géopolitique et la BCE soutiennent les marchés

AOF - 12 avril 2018


(AOF) - Les marchés européens continuent à se chercher une direction, optant aujourd'hui pour la hausse après avoir baissé hier. Le CAC 40 a gagné 0,59% à 5 309,22 points, quasiment à l'équilibre depuis le début de l'année (-0,06%). Pour sa part, l'EuroStoxx 50 s'est apprécié de 0,71% à 3 443,97 points. L'impulsion est venue de Wall Street où le Dow Jones progresse de 1,23%.

L'heure était donc à la détente sur les principaux marchés financiers de la planète. Les investisseurs ont apprécié l'absence de nouvelles déclarations belliqueuses en provenance de Washington, Pékin ou Moscou que ce soit dans le dossier syrien ou des relations commerciales. Même Donald Trump, sur Twitter a temporisé ses déclarations va-t-en guerre d'hier, en indiquant qu'il n'a "jamais dit quand une frappe en Syrie aura lieu. Elle pourrait intervenir très bientôt ou dans très longtemps". Hier, sur le même réseau social, le président américain avait appelé la Russie à se préparer car ses missiles "arrivent".

En début d'après-midi, les actions européennes ont bénéficié d'un autre soutien en provenance de la Banque centrale européenne (BCE) cette fois. Dans le compte-rendu de sa dernière réunion de politique monétaire (le 8 mars), elle fait état d'une légère baisse des anticipations d'inflation par rapport à janvier et s'inquiète du haut niveau de l'euro. L'institution de Francfort assume une "certaine prudence" face à cette évolution mais aussi au durcissement constaté des conditions de financement et aux risques protectionnistes.

"La conclusion sur laquelle les membres du Conseil se sont largement accordés est que les indications d'une hausse durable de l'inflation à des niveaux conformes à l'objectif du Conseil des gouverneurs ne sont pas encore suffisantes", poursuit la BCE dans ses "minutes". Ces éléments ont eu pour effet d'accélérer le repli de l'euro qui, à la clôture, perdait 0,5% à 1,2309 dollar.

Du côté des valeurs enfin, au sein d'un CAC 40 où seulement six valeurs ont terminé en baisse, Carrefour et Sodexo ont perdu respectivement 3,4% et 0,23%. Les investisseurs ont sanctionné leurs publications de ventes et résultats ainsi que le manque de visibilité sur leurs perspectives. TechnipFMC (+2,38%), pour sa part, a été soutenu par le relèvement de recommandation de Goldman Sachs. Enfin, hors CAC 40, MGI Coutier (-7,31%) et Ekinops (-5,88%) ont signé deux des plus fortes baisses du marché SRD après leurs résultats.