Bourse

Marchés

La pause se prolonge sur les marchés

AOF - 07 novembre 2017


(AOF) - Les marchés actions européens ont accusé leur deuxième séance de baisse consécutive, sans s'éloigner toutefois des plus hauts niveaux de l'année atteints la semaine dernière. Le CAC 40 a cédé 0,42% à 5 484,12 points. L'indice EuroStoxx 50 a abandonné, lui, 0,52% à 3 663,05 points. A Wall Street également, les investisseurs reprennent leur souffle. A l'approche de la mi-séance américaine, le Dow Jones est à l'équilibre alors que le Nasdaq recule de 0,23%.

Signe de la prudence qui s'est emparée des opérateurs aujourd'hui, les indices actions européens n'ont pas réagi au rebond plus marqué que prévu des ventes au détail en zone euro. Cet indicateur clef de la confiance des consommateurs a grimpé de 0,6% en septembre après le repli de 0,1% accusé en août. Les économistes tablaient sur une hausse de 0,5%.

Si l'actualité macroéconomique était restreinte aujourd'hui, les investisseurs ont digéré une salve de résultats d'entreprises européennes globalement décevants.

Le fabricant anglo-allemand de semi-conducteurs Dialog a cédé plus de 5%, pénalisé par la prévision d'un chiffre d'affaires au quatrième trimestre jugée trop timide. Le groupe a emporté le reste du secteur européen dans son sillage, dont le franco-italien STMicroelectronics (-1,2%). Le géant allemand du commerce en ligne Zalando a chuté de son côté de près de 6%, pénalisé par un avertissement sur sa rentabilité cette année en raison des investissements concédés pour concurrencer Amazon.

A l'image de la séance d'hier, les valeurs liées au pétrole se sont favorablement distinguées dans le sillage des cours du pétrole. Ce matin, le baril de Brent a atteint un plus haut depuis mi-2015 à 64,65 dollars avant de plier sous des prises de bénéfices (-0,25% à 64,11 dollars vers 17h). TechnipFMC (+3,08%) a signé la plus forte progression du CAC 40 tandis que Total a grimpé de 0,57%.

Malmené hier, le secteur bancaire a retrouvé le chemin de la hausse, comme en témoigne le gain de 0,49% de Société Générale et de 0,55% de Crédit Agricole. La banque verte a également bénéficié du rachat du spécialiste italien de la gestion de fortune Banca Leonardo par sa filiale Indosuez Wealth Management.