Bourse

Conseil

La période s'annonce faste pour les majors pétrolières, selon Barclays

AOF - 05 juillet 2018


(AOF) - Pour la première fois depuis trois ans de discussions sur l'insuffisance des capacités de production encore disponibles, le marché pétrolier s'est retourné, observe Barclays. La chute de la production en Libye, au Venezuela et la réintroduction des sanctions contre l'Iran dans un marché tendu ont tiré les cours du pétrole à la hausse.

Avec les perceptives limitées de lancements de nouveaux projets, les capacités inutilisées vont encore se contracter et le broker estime donc qu'il est approprié de refléter davantage cet effet d'aubaine sur ses estimations de résultats des majors pétrolières européennes.

Le bureau d'études a relevé ses prévisions de cours moyen du baril de Brent de 65 et 75 dollars pour 2019 et 2020 à 80 dollars. L'impact de ce relèvement sur ses estimations de résultats est significatif : une hausse de 25% en moyenne, mais une revalorisation des titres de seulement 2%.

L'intermédiaire estime qu'au cours de cette période faste, les groupes pétroliers vont davantage se focaliser sur le remboursement de leurs dettes et le retour aux actionnaires que sur la hausse de leurs investissements.

Dans ce cadre, l'analyste juge que la conservation de cette discipline financière constituera l'élément moteur pour une appréciation des actions.

Les valeurs préférées de Barclays restent BP (objectif de cours de 705 pence), Shell (3300 pence), Total (66 euros) et Neste (78 euros).