Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Paris - EURAZEO veut croitre dans la gestion pour compte de tiers avec Idinvest

AOF - 29 décembre 2017


(AOF) - Eurazeo (-0,44% à 76,9 euros) sousperforme un marché parisien mal orienté pour cette dernière séance de l'année, après avoir officialisé son projet de prise de contrôle d'Idinvest Partners. Outre le fait que le marché parisien dans son ensemble tourne au ralenti, cette réaction s'explique aussi sans doute par le fait que cette opération fait l'objet de nombreuses rumeurs depuis plusieurs semaines et était donc attendue. De plus, le communiqué annonçant l'ouverture de négociations exclusives avec les actionnaires de référence d'Idinvest ne comprend aucune précision sur le prix de l'acquisition.

Début décembre, Les Echos évoquaient une valorisation de 300 millions d'euros.

La seule chose qui est indiquée est qu'Eurazeo vise 70% du capital d'Idinvest et que le solde serait détenu par le management de la société de capital-risque. L'opération donnerait ainsi à IDI, actionnaire de référence d'Idinvest depuis 2010 avec 51% du capital, la possibilité de s'en désengager intégralement. Eurazeo précise qu'Idinvest conserverait son autonomie de gestion avec une équipe de management inchangée.

Eurazeo poursuit le développement de sa gestion pour compte de tiers

Si les modalités d'un éventuel deal restent encore floues, et si l'ouverture de négociations exclusives ne préjuge jamais de leur aboutissement, une chose est sûre : l'acquisition d'Idinvest permettrait à Eurazeo de franchir une étape importante dans le développement de son activité pour compte de tiers, l'un des piliers de sa stratégie dévoilée le 8 décembre.

A l'époque, Oddo BHF expliquait que le modèle basé sur des capitaux permanents et la gestion pour compte de tiers permet d'étendre les opportunités d'investissement et de réduire le profil de risque. L'analyste rappelait à ce propos que les sociétés comparables à Eurazeo dont les fonds de tiers représentent plus de 50% des actifs sous gestion se traitent avec une prime sur leur ANR (actif net réévalué). Or, selon les estimations du broker, Eurazeo affiche actuellement une décote de 6% qui pourrait donc se réduire si l'opération allait à son terme.

Outre cet aspect de valorisation boursière, la prise de contrôle d'Idinvest, qui gère 8 milliards d'euros d'actifs, rendrait plus crédible encore l'objectif de 2 à 3 milliards d'euros d'actifs gérés que se fixe Eurazeo à moyen terme. Pour l'heure, ses encours s'élèvent à 1,1 milliard d'euros. L'opération se placerait aussi dans la lignée d'une autre prise de participation annoncée le mois dernier, réalisée à hauteur de 30% dans la société Rhône qui gère plus de 5 milliards d'euros d'actifs.