Bourse

Sociétés

SANOFI pénalisé par le diabète

AOF - 02 novembre 2017


(AOF) - Le déclin était annoncé. En retirant à l'été 2016 l'insuline Lantus de Sanofi de leur liste de médicaments remboursables, les deux assureurs américains CVS et United Health ont précipité la chute de l'un des plus grands blockbusters de l'histoire de la pharmacie, entraînant immanquablement le laboratoire dans une période difficile. Ce matin, Sanofi a dévoilé des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et revu à la baisse ses perspectives de chiffre d'affaires de sa franchise diabète. En repli de 1,23% à 79,54 euros, le titre a accusé l'une des plus forte baisse du CAC 40.

Au troisième trimestre, Sanofi a dégagé un bénéfice net de 2,141 milliards d'euros, en recul de 1,1% à changes constants, sous le consensus qui le donnait à 2,148 milliards. Le chiffre d'affaires a atteint de son côté 9,053 milliards d'euros, en hausse de 4,7% à changes constants. Mais le consensus l'attendait à 9,329 milliards.

Une contreperformance qui s'explique en grande partie par la faiblesse de la franchise diabète. Son chiffre d'affaires a baissé de 10% au troisième trimestre, reflétant la baisse des ventes de Lantus aux États-Unis. Sur cette même période, le chiffre d'affaires du diabète aux États-Unis a reculé de 22,4%. Sur les neuf premiers mois, le repli atteint 20,2%.

Sanofi a donc été contraint de revoir à la baisse ses prévisions sur la franchise. Il vise désormais pour 2015-2018 une évolution du chiffre d'affaires du diabète à un taux moyen annualisé compris entre -6% et -8% à changes constants. Il tablait jusqu'à présent sur un recul compris entre -4% et -8%.

Le groupe français, en revanche, a confirmé prévoir un bénéfice net par action des activités globalement stable à changes constants en 2017 (+1,1% au troisième trimestre) grâce au renforcement de ses mesures de contrôle des coûts.

Les analystes n'ont pas été surpris par ces résultats. Bryan Garnier a confirmé sa recommandation Neutre et son objectif de cours de 91 euros sur Sanofi tandis que Jefferies a maintenu sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 90 euros. Plus prudent, Oddo BHF, également Neutre, a réitéré son objectif de cours de 81 euros.