Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - AUTODESK signe le plus fort repli de l'indice S&P 500

AOF - 29 novembre 2017


(AOF) - Autodesk ferme la marche de l’indice S&P 500 avec une chute de 14,54% à 111,06 dollars, l'éditeur de logiciels de conception assistée par ordinateur ayant annoncé son intention de réduire ses effectifs de 13%. Mais le concurrent de Dassault Systèmes a surtout réduit ses ambitions en terme de conquête commerciale sur l’exercice, clos fin janvier. Il vise entre 625 000 et 650 000 nouveaux clients contre de 625 000 675 000 auparavant. La société cible par ailleurs une perte par action ajustée comprise entre 49 et 53 cents contre de 54 à 61 cents auparavant.

Les revenus sont, eux, attendus entre 2,04 et 2,05 milliards de dollars, à comparer avec la fourchette précédente de 2,03 à 2,05 milliards de dollars.

Souhaitant rationaliser son organisation, Autodesk va supprimer 1 150 postes, ce qui se traduira par des charges de restructuration avant impôts comprises entre 135 et 149 millions de dollars. Entre 91 et 100 millions de dollars seront comptabilisés au quatrième trimestre, clos fin janvier, et le solde sur l'exercice suivant.

Ces annonces font passer aux oubliettes des résultats meilleurs que prévu. Au troisième trimestre, clos fin octobre, le concurrent de Dassault Systèmes a enregistré une perte nette de 119,8 millions de dollars, soit 55 cents par action, contre une perte de 142,8 millions de dollars ou 69 cents par titre enregistrée l'année dernière à la même époque. Hors éléments exceptionnels, la perte par action a été ramenée à 12 cents, plus faible de 1 cent comparée au consensus Zacks Investment Research. Le chiffre d'affaires d'Autodesk a augmenté de 6% à 515 millions de dollars, contre 514 millions de dollars prévus par les experts.