Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - BERKSHIRE HATHAWAY : résultats et futurs rachats d’actions soutiennent la valeur

AOF - 06 août 2018


(AOF) - Berkshire Hathaway (+2,84% à 313 325 dollars) affiche l’une des plus fortes progressions du marché américain grâce à des résultats bien meilleurs que prévu et la perspective de rachats d’actions. Au deuxième trimestre, la société d'investissement de Warren Buffett a enregistré un bénéfice net de 12 milliards de dollars, soit 7 301 dollars par action, contre un bénéfice net de 4,262 milliards de dollars, soit 2 592 dollars par action, un an plus tôt.

Une nouvelle règle comptable a contraint la société à enregistrer les plus-values latentes sur son portefeuille de titres et de contrats dérivés pour 5,1 milliards de dollars.

Le résultat opérationnel de Berkshire Hathaway, qui exclut les pertes ou gains sur les produits dérivés et sur les investissements, mais aussi les éléments exceptionnels, a, lui, bondi de 67,3% à 6,893 milliards de dollars, soit 4 190 dollars par action de classe A. Il est supérieur au consensus Reuters de 3 387 dollars par titre.

Berkshire Hathaway a en particulier bénéficié du retour aux bénéfices de son activité d'assurance, qui comprend l'assureur voiture Geico, dont le redressement est plus rapide que prévu, et le réassureur General Re. Il a généré un profit de 943 millions d'euros contre une perte de 22 millions d'euros un an plus tôt.

Ses activités dans les secteurs du chemin de fer, des utilities et de l'énergie se sont aussi distinguées avec des bénéfices en progression de près de 29% à 1,89 milliard de dollars.

Les revenus du groupe ont pour leur part reculé de 8,6% à 62,2 milliards de dollars.

Berkshire Hathaway a fini le trimestre avec une trésorerie disponible en hausse de 2 milliards à 111,1 milliards de dollars. La société d'investissement souhaitant détenir un minimum de 20 milliards de dollars dans ses coffres, l'excédent de cash pour des opérations de croissance externe ou des rachats d'actions s'élève à 91 milliards de dollars.

Dans sa célèbre lettre annuelle aux actionnaires de Berkshire Hathaway publiée en février, Warren Buffett s'était plaint du prix des cibles potentielles alors qu'il souhaiterait procéder à d'importantes acquisitions. Depuis l'indice S&P 500 a encore progressé et se rapproche de son plus haut historique touché fin janvier 2018.

A défaut, le célèbre investisseur pourra utiliser une partie de sa cagnotte pour racheter des actions après avoir modifié sa politique à ce sujet en juillet afin d'être plus flexible. Berkshire Hathaway pourra racheter des actions quand le prix sera inférieur à sa valeur intrinsèque estimée de façon prudente par ses deux principaux dirigeants, Warren Buffett et Charlie Munger. Précédemment, le prix maximum d'achat était fixée à la valeur comptable plus une prime de 20%. JPMorgan précise que 20 milliards de dollars de rachats d'actions a un impact relutif de 5% sur le bénéfice par action.

Dans quelques jours, les investisseurs sauront si Warren Buffett a continué d'acheter des actions Apple au deuxième trimestre. Selon le dernier rapport 13F-HR publié auprès de la SEC, Berkshire Hathaway possédait environ 239,5 millions d'actions de la firme à la pomme à la fin du premier trimestre.