Bourse

Sociétés

BROADCOM veut s'emparer de QUALCOMM pour 130 milliards de dollars

AOF - 06 novembre 2017


Méga-fusion en vue dans le secteur technologique aux Etats-Unis. Broadcom a dévoilé une proposition de rachat de son concurrent Qualcomm pour 130 milliards de dollars en vue de créer le numéro deux mondial des puces derrière Intel. Broadcom propose 70 dollars par action, soit une prime de 27,6% sur le cours de clôture de Qualcomm jeudi, veille de la diffusion des premières rumeurs concernant une telle fusion. A Wall Street, Qualcomm gagne 1,15% à 62,52 dollars après avoir bondi de 12,7% vendredi, soutenu par la spéculation. Broadcom perd, lui, 0,45% à 272,4 dollars après +5,45% vendredi.

Les actionnaires de Qualcomm recevront 60 dollars en numéraire et 10 dollars en actions Broadcom. Hors dette, l'opération s'élève à 105 milliards de dollars.

La proposition de Broadcom est soumise à la réussite du rachat du néerlandais NXP Semiconductors, spécialiste des puces pour voitures, par Qualcomm, pour 110 dollars par action.

Broadcom assure que l'intégration de Qualcomm, combiné à NXP, aurait un impact positif sur son bénéfice par action ajusté dès la première année suivant la finalisation de l'opération. En proforma, le groupe fusionné génèrerait un chiffre d'affaires 2017 de 51 milliards de dollars et un Ebitda d'environ 23 milliards.

Enfin, Broadcom envisage de changer la domiciliation de la nouvelle entreprise, de Singapour aux Etats-Unis.

Selon la presse, Qualcomm pourrait refuser cette proposition de Broadcom afin de faire monter les enchères.