Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - GAP a bien terminé un exercice 2017 consistant

AOF - 02 mars 2018


(AOF) - Gap bondit de 5,99% à 33,60 dollars après avoir dévoilé des résultats supérieurs aux attentes au titre du quatrième trimestre. L'enseigne de prêt-à-porter a ainsi fait état d'une baisse de 6,8% de son bénéfice net au quatrième trimestre, clos début février, à 205 millions de dollars ou 52 cents par action. Hors éléments exceptionnels, et notamment un impact de 9 cents lié à la réforme fiscale, le bénéfice net de Gap est ressorti à 61 cents par action.

Les ventes de l'enseigne de prêt-à-porter ont bondi de leur côté de 8% à 4,778 milliards de dollars. En comparable, elles ont progressé de 5%. Le consensus Zacks était de 59 cents par action et 4,677 milliards de dollars de ventes.

Les trois enseignes du groupe sont sorties de la zone rouge au quatrième trimestre : Banana Republic a vu ses ventes progresser en comparable de 1%, Old Navy de 9% et seule la marque Gap n'a pu que stabiliser ses ventes sur un an. Les perspectives de cette dernière ont récemment semé le trouble puisque le départ de son patron a été annoncé le 20 février.

Cette décision avait même incité KeyBanc à dégrader sa recommandation sur Gap de Surpondération à Pondération de secteur. Le bureau d'études estimait alors qu'il était nécessaire de relancer la dynamique de la marque éponyme Gap pour soutenir la valorisation du titre et offrir un potentiel attractif. Le départ annoncé du patron de la marque Gap, après plus de trois ans à son poste, tendait à prouver que les difficultés de l'enseigne étaient particulièrement importantes, estimait Keybanc à l'époque.

Gap sort d'un exercice 2017 solide

Toujours est-il que ce quatrième trimestre parachève un exercice 2017 solide pour Gap, au cours duquel le groupe a notamment relevé à deux reprises ses prévisions de résultats. Gap a également dévoilé début septembre une nouvelle stratégie focalisée sur la croissance de son activité. Le groupe s'attend à ce que les ventes de ses marques Old Navy et Athleta dépassent respectivement 10 et 1 milliard de dollars dans les prochaines années - sans donner plus de précision sur le calendrier - grâce à la croissance sur le web et le mobile, aux ouvertures de magasins aux Etats-Unis et à une plus grande fidélisation des clients.

L'un des enjeux pour l'enseigne est la rationalisation du parc de magasins : 200 magasins Gap et Banana Republic sousperformants vont fermer et 270 vont ouvrir sous les marques Old Navy et Athleta. De ce fait, le solde net de magasins de la firme va progresser de 70 au cours des trois prochaines années.

En attendant, pour son exercice actuel, Gap prévoit un bénéfice par action compris entre 2,55 et 2,70 dollars et des ventes en comparable stables ou en légère hausse.