Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - HOME DEPOT : les investisseurs font la fine bouche après les trimestriels

AOF - 14 août 2018


(AOF) - Home Depot perd 0,36% à 193,58 dollars, sousperformant un Dow Jones qui rebondit. Cette divergence est d'autant plus étonnante que le distributeur spécialisé a offert une publication trimestrielle sur laquelle il n'y a semble-t-il rien à redire. Au deuxième trimestre, Home Depot a enregistré une hausse de 31,2% de son bénéfice net, à 3,5 milliards de dollars ou 3,05 dollars par action. En données comparables, ses ventes ont progressé de 8%. En données publiées, elles ont augmenté de 8,4% pour atteindre 30,5 milliards de dollars.

Le consensus Zacks était à 2,84 dollars par action et 29,98 milliards de dollars de ventes.

Cette performance tranche avec celle, poussive, du premier trimestre. Home Depot avait alors été sanctionné, à juste titre cette fois, alors que ses ventes en comparable n'avaient progressé que de 4,2%. Les analystes anticipaient 5,5% de croissance.

Le groupe avait subi de plein fouet la forte saisonnalité de son activité. Si cette dernière est assez classique, elle tend à être renforcée lorsque la météo connait des variations plus fortes que d'habitude. Ce fut le cas au premier trimestre où les épisodes de mauvais temps ont été particulièrement fréquents et l'hiver très rigoureux.

Non content de rebondir au-delà des espérances au deuxième trimestre, Home Depot a estimé que ses bases étaient désormais assez solides pour supporter un relèvement de ses objectifs. Le groupe vise désormais une croissance de ses ventes d'environ 7% cette année, dont +5,3% en données comparables. De plus, son bénéfice par action devrait augmenter de 29,2% pour atteindre 9,42 dollars.

Jusqu'à présent, Home Depot ciblait une croissance de ses ventes de 6,7% cette année, dont 5% en comparable. Son bénéfice par action était annoncé en hausse de 28% à 9,31 dollars.