Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - IPG bondit de plus de 10% grâce à ses résultats trimestriels et des rachats d'actions

AOF - 14 février 2018


(AOF) - Interpublic Group bondit de 10,40% à 24,53 dollars après avoir dévoilé un programme de rachat d'actions de 300 millions de dollars et des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Au quatrième trimestre, le groupe de communication et de publicité a stabilisé son bénéfice net à 316,6 millions de dollars, contre 317,6 millions un an plus tôt, soit 81 cents par action. Hors éléments exceptionnels, IPG a affiché un bénéfice par action de 79 cents contre un consensus Zacks de 77 cents.

Le chiffre d'affaires trimestriel d'IPG, pour sa part, a atteint 2,34 milliards de dollars, en croissance de 3,4%. Le consensus était de 2,27 milliards.

Sur l'ensemble de 2017, le groupe américain concurrent d'Omnicom et de Publicis a enregistré une croissance de 0,5% de son chiffre d'affaires, dont +1,8% en organique. Sa marge opérationnelle est ressortie à 12,4%, en progression de 0,4 point. Ces performances sont en ligne avec les objectifs du groupe, abaissés le 24 octobre. Le groupe avait alors dit qu'il visait une amélioration de 40 points de base de sa marge opérationnelle, au lieu de 50 jusque-là, et une croissance organique de son chiffre d'affaires de 1 à 2%, au lieu du bas de la fourchette 3/4% jusque-là en vigueur.

Le patron du groupe de communication, concurrent de Publicis et Omnicom, avait précisé que cette révision à la baisse était liée à la prudence manifestée par certains de ses clients et aux "perspectives macroéconomiques", sans donner plus de précision.

Dans le sillage d'IPG, WPP gagne 4,08% et Publicis 4,54%. Ce dernier reste soutenu par le gain, révélé hier, du contrat Mercedes-Benz, de bon augure pour l'évolution future de sa croissance organique. D'autre part, Credit Suisse a de nouveau indiqué dans une note aujourd'hui qu'il préférait Publicis qui devrait être en mesure, contrairement à WPP, d'enregistrer une croissance de ses bénéfices à l'avenir.