Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - NIKE reste en délicatesse avec son activité nord-américaine, les investisseurs vendent

AOF - 22 décembre 2017


(AOF) - Nike ferme la marche du Dow Jones en perdant 4% à 62,13 dollars, une contreperformance à mettre tout de même en regard avec sa récente progression puisque le titre a clôturé hier soir à son plus haut niveau depuis début 2016 et gagne toujours près de 22% depuis le début de l'année. Reste que les investisseurs sont déçus des performances une fois encore peu reluisantes de l'équipementier sportif sur son marché domestique. Aux Etats-Unis, ses ventes ont baissé de 5% au deuxième trimestre clos fin novembre après -3% sur les trois mois précédents.

Depuis la fin de l'exercice précédent, Nike est en délicatesse avec son activité nord-américaine où il fait face à une concurrence acharnée d'Adidas au profit duquel il perd des parts de marché. "Nous pensons que les pertes de parts de marché vont continuer au profit d'Adidas. Gardez à l'esprit que Nike est trois fois plus gros qu'Adidas en Amérique du Nord, ce qui donne une idée du potentiel existant pour une période prolongée de repli des parts de marché de Nike", commente Jefferies.

Pour tenter d'adresser cette problématique, à laquelle s'ajoute une autre difficulté récurrente liée au niveau de ses stocks, Nike a dévoilé fin octobre un plan stratégique basé sur le développement de son activité de vente au détail, direct au consommateur, au détriment de son identité de grossiste. Le groupe compte certes préserver des partenariats ciblés avec des revendeurs mais aussi faire de la vente directe dans des villes-clés.

"La remise à plat de la distribution en gros en Amérique du Nord est une préoccupation-clé, et nous pensons que le marché néglige la disruption que cette transition va occasionner", prévient Jefferies qui a maintenu sa recommandation Conserver sur Nike.

Reste que, sur l'ensemble de son univers, Nike est parvenu à compenser sa faiblesse sur son marché domestique et à battre le consensus avec ses résultats. Sur la période, l'équipementier a enregistré un bénéfice net de 767 millions de dollars, en baisse de 9%. Ramené au nombre d'actions Nike, ce dernier est ressorti à 46 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Nike a augmenté de son côté de 5% à 8,55 milliards d'euros. Le consensus Zacks était de 39 cents par action et 8,39 milliards de dollars de ventes.