Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - OFFICE DEPOT, en transition vers un nouveau modèle, prévoit une année 2018 difficile

AOF - 28 février 2018


(AOF) - Office Depot chute de 8,72% à 2,647 dollars, au plus bas depuis neuf ans, après avoir annoncé que son bénéfice par action ajusté connaitrait une baisse en 2018. Il est attendu à 30 cents contre 45 cents en 2017. Le spécialiste des fournitures de bureau souligne d'abord que sa rentabilité va être sous pression du fait d'une augmentation de 40 millions de dollars de ses investissements destinés à conduire sa transition stratégique. Office Depot a annoncé début septembre qu'il souhaite devenir un fournisseur de services informatiques et digitaux, et non plus un simple vendeur de fournitures.

Le groupe précise également qu'il enregistrera des coûts liés à ses plans de retraite. L'ensemble de ces charges ne seront que partiellement compensés par la réalisation de 20 millions de dollars de synergies liées à l'acquisition de CompuCom. Cette opération est la base du "pivotement" décidé par Office Depot suite à l'échec de son rapprochement avec Staples en 2016.

Outre ces investissements, Office Depot risque d'enregistrer un mix d'activité moins favorable au niveau de ses ventes. Ainsi, la croissance attendue des nouvelles activités devrait "aider à nuancer sans compenser totalement" l'impact négatif des récentes fermetures de magasins et la baisse des volumes de ventes dans le réseau de l'Office Depot "historique".

Face à ces perspectives peu engageantes, classiques d'une année de transition vers un nouveau modèle, les investisseurs n'ont pas eu le cœur à se réjouir de résultats trimestriels pourtant supérieurs aux attentes.

Au quatrième trimestre, Office Depot a certes essuyé une perte nette de 52 millions de dollars, à comparer avec un bénéfice de 80 millions un an plus tôt, soit -10 cents par action. Mais, hors éléments exceptionnels, Office Depot a affiché un bénéfice de 8 cents par action, dépassant d'un cent le consensus Zacks. Le chiffre d'affaires trimestriel du spécialiste des fournitures de bureau a baissé de son côté de 5% pour atteindre 2,58 milliards de dollars. Le consensus était à 2,54 milliards.