Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - TARGET puni pour ses prévisions décevantes du quatrième trimestre

AOF - 15 novembre 2017


(AOF) - De chouchou à cancre. La sanction qui touche Target après les perspectives prudentes qu'il a dévoilées pour son quatrième trimestre est lourde : -9,54% à 54,35 dollars. Surtout que la chaine de supermarchés se rate dans la dernière ligne droite alors que son début d'exercice s'est révélé encourageant, aboutissant même mi-août à un relèvement de ses perspectives annuelles. Pour sa fin d'année, particulièrement stratégique pour le secteur de la distribution avec les fêtes de Noël, le management de Target prévoit un environnement "hautement compétitif".

Il vise sur cette période des ventes comparables stables ou en hausse de 2%. Son bénéfice par action ajusté devrait être compris entre 1,05 et 1,25 dollar. Le consensus FactSet est de 1,24 dollar et d'une croissance en comparable de 0,5%.

Cette prudence pour le court terme éclipse un nouveau léger relèvement des perspectives annuelles - le bénéfice par action ajusté devrait être compris entre 4,40 à 4,60 dollars contre une précédente guidance de 4,34 à 4,54 dollars - et des performances solides au troisième trimestre.

Sur cette période, Target a enregistré une baisse de 21% de son bénéfice net à 480 millions de dollars, soit 88 cents par action. Hors éléments exceptionnels, il a atteint 91 cents, dans le haut de la fourchette de prévision donnée par le groupe 75/95 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Target a progressé de 1,4% au troisième trimestre à 16,66 milliards de dollars. En comparable, il a augmenté de 0,9%. Le consensus FactSet tablait sur un bénéfice par action ajusté de 86 cents et des ventes de 16,60 milliards.