Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street - TESLA prévoit de réaliser des bénéfices au second semestre

AOF - 02 août 2018


(AOF) - Au sein d’un marché américain en retrait, Tesla carbure du tonnerre, bondissant de 9,9% à 330,62 dollars. Le titre affiche même désormais une performance positive depuis le début de l’année, avec un gain de 6%. Non seulement le fabricant de voitures électriques a consommé moins de trésorerie que prévu au deuxième trimestre, mais il a aussi promis qu’il afficherait des bénéfices au second semestre. Tesla a brûlé 740 millions de dollars de cash entre avril et juin, soit 160 millions de dollars de moins qu'anticipé par les analystes.

Malgré cette bonne nouvelle sur le cash flow, Jefferies continue de penser que Tesla aura besoin de lever des fonds afin de financer le développement de ses produits et de ses capacités industrielles sans quoi il risque de ralentir sa croissance. Mais ajoute l'analyste, il pourrait éviter d'avoir à le faire sous la pression.

Tesla se veut résolument optimiste et prévoit de devenir rentable et de générer un cash flow positif au troisième et quatrième trimestres. Pour y parvenir, la firme fondée et dirigée par Elon "mind-blowing" (époustouflant) Musk réduit ses investissements, désormais attendus en dessous de 2,5 milliards de dollars en 2018 alors qu'il anticipait 3,4 milliards il y a encore deux trimestres. Elle bénéficie de l'amélioration de son efficacité industrielle et de la poursuite de la montée en puissance de sa production.

Après avoir atteint son objectif de production de 5 000 Model 3 par semaine, le groupe cible 6 000 Model 3 produits par semaine d'ici fin août et 10 000 "aussi rapidement que possible". Tesla table ainsi sur la production de 50 000 à 55 000 Model 3 au troisième trimestre.

En attendant, Tesla continue d’enregistrer des pertes. Entre avril et juin, le constructeur automobile a essuyé une perte nette de 717,54 millions de dollars, soit 4,22 dollars par action, contre une perte de 336,4 millions de dollars, ou 2,04 dollars par titre, un an plus tôt. Ses revenus ont bondi de 43% à 4 milliards de dollars, dont 3,36 milliards de dollars (+48%) pour la seule activité Automobile.