Bourse

Sociétés

La valeur du jour à Wall Street TESLA : un saboteur et des flammes, le titre chute lourdement

AOF - 19 juin 2018


(AOF) - La séance est rude pour Tesla qui chute de 5,19% à 351,80 dollars sur les marchés américains. Et pour cause : le constructeur a identifié un saboteur dans ses rangs, connu un nouveau départ de feu sur un de ses sites et doit faire face à un « bad buzz » sur sa model S. Ainsi, Elon Musk, le PDG de Tesla, a accusé un salarié d'avoir commis un « sabotage important et préjudiciable » au groupe, a rapporté hier soir CNBC. Le média américain explique qu’il a pu se procurer un e-mail envoyé par Elon Musk à ses employés dimanche.

Le dirigeant du constructeur automobile américain y explique qu'un salarié a modifié le code du système d'exploitation de l'entreprise et a envoyé des données sensibles à des tiers inconnus. Le motif du saboteur serait le fait de ne pas avoir obtenu de promotion.


Par ailleurs, CNBC ajoute qu'un autre courriel aurait été envoyé par Elon Musk à ses employés lundi. Ce dernier portait sur un incendie étant survenu sur une ligne de production.

Enfin, une vidéo est devenue virale depuis le week-end dernier. On peut y apercevoir une berline model S de Tesla à l'arrêt, le côté conducteur en flamme.

" Ceci est ce qui est arrivé à mon mari et à sa voiture aujourd'hui (samedi 16 juin) ", a écrit sur son compte twitter Mary McCormack, qui a notamment joué dans la série " A la Maison Blanche ".

" Pas d'accident, parti de nulle part, en plein trafic au boulevard Santa Monica ", a ajouté l'actrice américaine.

Ces événements interviennent dans un contexte délicat pour Tesla, qui cherche à augmenter la cadence de production de sa Model 3, un véhicule clef pour l'avenir de la société et l'atteinte de la rentabilité.